logo

Select Sidearea

Populate the sidearea with useful widgets. It’s simple to add images, categories, latest post, social media icon links, tag clouds, and more.
hello@youremail.com
+1234567890
 

Communauté de Communes des Terres du Val de Loire – CCTVL

Communauté de Communes ” Terres de Val de Loire” CCTVL

 

Les représentants sont Mr. HAUCHECORNE Bertrand titulaire et Mr. COURTOIS Didier suppléant.

Le périmètre de la CCTVL couvre le territoire de 25 communes, et 48 008 habitants. La Présidente est Madame Pauline MARTIN.

La direction générale est située : 32 rue du Général de Gaulle – 45130 Meung sur Loire – 02.38.46.94.96

La communauté de communes des Terres du Val de Loire

La loi NOTRE de juillet 2015 a imposé aux communautés de communes d’avoir au moins 15000 habitants. La CCVA s’est vue dans l’obligation de fusionner avec l’une de ses voisines. Les élus du Val d’Ardoux ont souhaité, à l’exception des Joviciens, se tourner vers la Loire plutôt que la Sologne. Ceux de la Beauce oratorienne (Ouzouër le Marché) ayant fait le même choix, ce sont finalement quatre communautés de communes qui ont scellé leur destin pour constituer une nouvelle entité de 25 communes (dont une commune nouvelle regroupant sept anciennes communes) qui a pris le nom de Communauté de communes des Terres du Val de Loire (CCTVL).

La commune de Jouy le Potier, se séparant de ses quatre anciens partenaires du Val d’Ardoux a réclamé, et obtenu de la Préfecture, de prendre possession du centre de loisirs construit sur son territoire. Cependant, la CCTVL conservera l’usage de cette infrastructure et pourra continuer à y accueillir les enfants lors des vacances scolaires pendant une durée de cinq ans.

Pour l’année 2017, la CCTVL avait l’obligation de reprendre toutes les actions que menaient la CCVA comme le portage des repas, l’entretien de la voirie communautaire, les interventions diverses auprès des scolaires, la politique culturelle et bien sûr, la gestion du centre de loisirs et celle de l’assainissement non collectif. Par la suite, il faudra faire progressivement évoluer les compétences pour les uniformiser. Il en sera de même en ce qui concerne les impôts, principalement la taxe d’habitation ce qui amènera sur douze ans à une très légère augmentation… à moins qu’une réforme dans ce domaine vienne effacer tout ça !